Illettrisme


L’engagement de la MIJ dans la lutte contre l’illettrisme en Nouvelle-Calédonie

En périphérie de son activité principale, la MIJ s’engage dans la lutte contre l’illettrisme.

Une convention spécifique avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme – ANLCI et la MIJ, pour mettre en commun leurs savoir-faire et expériences au service des acteurs sur le territoire de Nouvelle-Calédonie et plus particulièrement en province Sud, afin de mieux prévenir et faire reculer l’illettrisme.

Il s’agit concrètement pour la MIJ de promouvoir la prévention et la lutte contre l’illettrisme en :
  • Sensibilisant ses personnels et professionnalisant les conseillers aux questions de prévention et de lutte contre l’illettrisme
  • Relayant la diffusion de l’information auprès de l’ensemble des acteurs sur le Territoire au travers de son réseau, dans le respect des compétences de chacun
  • Mobilisant ses ressources internes et recherchant des financements extérieurs, le cas échéant, pour mettre en place, actualiser et gérer un centre de ressources illettrisme, à partir de l’expertise acquise par son pôle Information/communication, porteur du réseau Information jeunesse en province Sud
  • Apportant son concours à l’ANLCI lors de la réalisation de l’état des lieux et du diagnostic des besoins

Le Centre de Ressources Illettrisme de Nouvelle-Calédonie (CRI)

La MIJ héberge le Centre de Ressources Illettrisme de Nouvelle-Calédonie en raison des 18 années d’expérience acquises dans la constitution, la gestion d’un fonds documentaire normé et contrôlé par le réseau Information jeunesse.

Rappel des fonctions d’un CRI :
  • Documentation
  • Elaboration et structuration d’un réseau de repérage
  • Sensibilisation des acteurs du repérage
  • Information et conseils pédagogiques auprès des professionnels de la formation
  • Animation de groupes de travail de formateurs autour des outils de remédiation

La MIJ Crée un nouveau dispositif pour faciliter l’insertion professionnelle des publics en situation d’illettrisme : « PASSERELLE »

Son objectif majeur s’inscrit dans une volonté de réduction du phénomène de l’illettrisme chez les populations non scolaires et notamment les jeunes en demande d’insertion sur la Nouvelle-Calédonie.

PASSERELLE permettra l’élaboration d’un parcours d’insertion à destination d’une population pré-identifiée, en situation d’illettrisme grâce à un partenariat mis en place avec le CSN. Les jeunes bénéficiaires seront repérés lors des JDC (Journée Défense & Citoyenneté, ex JAPD).

Ce nouveau dispositif est expérimental dans sa conception. A la réflexion sur la détermination du projet professionnel du jeune, s’ajoutera une remédiation sur ses savoirs de base (prestation mise en place par les Ateliers de Pédagogie Personnalisée). Parallèlement et de manière alternée, pour renforcer l’apprentissage du jeune, s’articuleront divers modules, tels que l’initiation à l’outil informatique ou l’adaptation de la communication. Enfin, des périodes de stage en entreprises viendront compléter cette expérience.

L’action se déroulera sur 5 mois en 2012. Celle-ci est financée par l’Etat dans le cadre du FOND D’EXPERIMENTATION JEUNESSE et le Gouvernement (la DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE).

Les fondations de cette PASSERELLE sont claires : donner à tous, l’égalité d’accès, au monde du travail ou de la formation qualifiante.
Sur Nouméa
Les conseillers MIJ interviennent sous forme de permanence dans de nombreux quartiers de Nouméa.
Sur la province SUD
La MIJ est localisée sur l’ensemble de la province Sud avec à votre disposition 9 antennes. De plus, les conseillers MIJ effectuent régulièrement des permanences sur les tribus et les autres communes.
Consulter la carte